Evolution ou Création

Réponses aux erreurs et mensonges du créationnisme

Outils pour utilisateurs

Outils du site


aucun_fossile_intermediaire_entre_les_reptiles_et_les_mammiferes_n_a_ete_trouve

Il n’y a pas de fossiles de transition entre reptiles et les mammifères

Réponse

La transition de reptile à mammifère est au contraire de l’affirmation très bien documentée. Les fossiles suivants ne sont qu'un échantillon.

En particulier, ces fossiles documentent la transition d'un type de mâchoire en un autre :

  • Les reptiles ont un os dans l'oreille moyenne et plusieurs os dans la mâchoire inférieure.
  • Les mammifères ont trois os dans l'oreille moyenne et un seul os dans la mâchoire inférieure.

Ces espèces présentent des arrangements transitoires mâchoire-oreille 1) 2). Cette transition se retrouve de plus dans le développement embryonnaire et est l’une des meilleures preuves de l’évolution, constituant même pour certains adeptes de l’Intelligent Design une « magnifique preuve de l’évolution, qui devrait, à elle seule, convaincre n’importe quel créationniste, s’il était un tant soi peu honnête »3).

La séquence montre également les étapes de transition d'autres caractéristiques, telles que le crâne, les vertèbres, les côtes et les orteils.

a. Sphenacodon (du Pennsylvanien supérieur au Permien inéfrieur, il y a environ 270 millions d'années (Ma)). La mâchoire inférieure est composée de plusieurs os. L’articulation de la mâchoire est entièrement reptilienne. Pas de tympan.

b. Biarmosuchia (Permien supérieur). Un des premières thérapsides. La charnière de la mâchoires se rapproche des mammifères. La mâchoire supérieure est fixée. Les membres postérieurs sont plus droits.

c. Procynosuchus (Permien supérieur). Un cynodonte primitif, un groupe de thérapsides ressemblant à des mammifères. La plupart des os de la mâchoire inférieure sont regroupés dans un petit complexe situé près de l’articulation de la mâchoire.

d. Thrinaxodon (Trias inférieur). Un cynodonte plus avancé. Un tympan s'est développé dans la mâchoire inférieure, ce qui lui permet d'entendre les bruits aériens. Ses os de mâchoire quadrate et articulaires peuvent vibrer librement, leur permettant de fonctionner pour la transmission du son tout en fonctionnant toujours comme des os de mâchoire. Les quatre membres sont complètement droits.

e. Probainognathus (Trias moyen, environ 235 Ma). Il a deux articulations de la mâchoire: mammifère et reptilien 4).

f. Diarthrognathus (Jurassique inférieur, 209 Ma). Un cynodonte avancé. Il a toujours une articulation à double mâchoire, mais l'articulation reptilienne fonctionne presque entièrement pour l'audition.

g. Morganucodon (Jurassique inférieur, environ 220 Ma). Il a encore un reste de l'articulation de la mâchoire reptilienne 5).

h. Hadrocodium (Jurassique inférieur). Les os de son oreille moyenne sont passés de la mâchoire au crâne 6) 7).

Erreur de l’argument

  • Occultation des faits

Pages connexes

Voir aussi

  • Benton, Michael J. 1991. The Rise of the Mammals. New York: Crescent Books.

Références

1)
Hunt, Kathleen, 1997. Transitional vertebrate fossils FAQ, part 1B. http://www.talkorigins.org/faqs/faq-transitional/part1b.html#syn2mamm
2)
White, T., 2002. Palaeos Vertebrates 420.300: Mammaliformes: Symmetrodonta. http://www.palaeos.com/Vertebrates/Units/Unit420/420.300.html
3)
Jean Staune, Au-delà de Darwin : Pour une autre vision de la vie, p 79
4) , 7)
White, T., 2002a. Palaeos Vertebrates 420.500: Cynodontia: Probainognathia. http://www.palaeos.com/Vertebrates/Units/410Cynodontia/410.500.html
5)
Kermack, K. A., F. Mussett and H. W. Rigney, 1981. The skull of Morganucodon. Zoological Journal of the Linnean Society 71: 1-158.
6)
Luo, Z.-X., A. W. Crompton and A.-L. Sun, 2001. A new mammaliaform from the Early Jurassic and evolution of mammalian characteristics. Science 292: 1535-1540.
aucun_fossile_intermediaire_entre_les_reptiles_et_les_mammiferes_n_a_ete_trouve.txt · Dernière modification: 2019/04/30 16:18 par kawekaweau