Evolution ou Création

Réponses aux erreurs et mensonges du créationnisme

Outils pour utilisateurs

Outils du site


certaines_especes_n_ont_jamais_evoluees

Différences

Ci-dessous, les différences entre deux révisions de la page.

Lien vers cette vue comparative

Les deux révisions précédentes Révision précédente
Dernière révision Les deux révisions suivantes
certaines_especes_n_ont_jamais_evoluees [2019/09/18 08:32]
kawekaweau
certaines_especes_n_ont_jamais_evoluees [2019/09/23 09:36]
kawekaweau
Ligne 4: Ligne 4:
  
 ==== Réponse ==== ==== Réponse ====
-Cet argument relève d’une très mauvaise compréhension de l’évolution et de ses mécanismes ;​ utilisé par les créationnistes,​ il est également largement répandu dans la population, même non réfractaire à l’évolution. A ce titre, il suffit de noter la grande popularité du terme « fossile vivant »+Cet argument relève d’une très mauvaise compréhension de l’évolution et de ses mécanismes ;​ utilisé par les créationnistes,​ il est également largement répandu dans la population, même non réfractaire à l’évolution. A ce titre, il suffit de noter la grande popularité du terme « //​fossile vivant//​ »
  
 1. La théorie de l'​évolution ne dit pas que les organismes doivent évoluer morphologiquement. En fait, dans un environnement immuable, une sélection stabilisante aurait tendance à garder un organisme pratiquement inchangé (en apparence). De nombreux environnements actuels ne sont pas très différents des environnements d’il y a des millions d’années. Mais si l’apparence des organismes ne change pas, ça ne veut pas dire que l’organisation interne des organes ou les capacités biochimiques n’ont pas évolues. A noter qu"on estime à 5% les gènes qui codent pour l’apparence morphologique des êtres((Evolution des espèces par Maxime Hervé - Denis Poinsot :  [[https://​www.amazon.fr/​exec/​obidos/​ASIN/​2843984378/​hominlesevolu-21|tome 2]], les mécanismes)). 1. La théorie de l'​évolution ne dit pas que les organismes doivent évoluer morphologiquement. En fait, dans un environnement immuable, une sélection stabilisante aurait tendance à garder un organisme pratiquement inchangé (en apparence). De nombreux environnements actuels ne sont pas très différents des environnements d’il y a des millions d’années. Mais si l’apparence des organismes ne change pas, ça ne veut pas dire que l’organisation interne des organes ou les capacités biochimiques n’ont pas évolues. A noter qu"on estime à 5% les gènes qui codent pour l’apparence morphologique des êtres((Evolution des espèces par Maxime Hervé - Denis Poinsot :  [[https://​www.amazon.fr/​exec/​obidos/​ASIN/​2843984378/​hominlesevolu-21|tome 2]], les mécanismes)).
  
-2. Certaines espèces dites fossiles ont en fait considérablement évolué. Les blattes, par exemple, regroupent plus de 4 000 espèces de formes et de tailles variées. Les espèces peuvent également évoluer de manière peu évidente. Par exemple, le système immunitaire des limules est aujourd'​hui probablement très différent de celui des limules ​ d'il y a des millions d'​années. Le cœlacanthe,​ star des « fossiles vivants »est en fait très différents ​des cœlacanthe fossilisé ​(ce ne sont d’ailleurs pas considérés comme les mêmes espèces).+2. Certaines espèces dites //fossiles// ont en fait considérablement évolué. Les blattes, par exemple, regroupent plus de 4 000 espèces de formes et de tailles variées. Les espèces peuvent également évoluer de manière peu évidente. Par exemple, le système immunitaire des limules est aujourd'​hui probablement très différent de celui des limules ​ d'il y a des millions d'​années. ​ 
 + 
 +Le [[wpfr>​Coelacanthiformes|cœlacanthe]]la star des « //​fossiles vivants //​» (souvent présenté uniquement comme tel)regroupe ​en fait une multitude d'​espèces,​ dont les 2 actuelles sont différentes (y compris morphologiquement) ​des cœlacanthes fossilisés. Quand on parle de cœlacanthes,​ on parle tout un [[Ordre ​(biologie)|ordre]] (à l'​instar de l'​ordre des primates).
  
 3. Associé à cette idée, on re-trouve également le [[ce_que_n_est_pas_la_theorie_de_l_evolution#​Le mythe du progrè|mythe du progrès]] ,​ ou l’argument du //​[[si_nous_descendons_de_singes_pourquoi_y_a-t-il_encore_des_singes|pourquoi les singes n’évoluent pas ?]]//. Également une idée fausse largement répandue (même en dehors des milieux créationnistes) qui consiste à voir dans l’évolution un processus ​ inéluctable qui améliore les espèces vers  le « progrès »,​ à savoir une complexité dont l’homme serait la panacée. 3. Associé à cette idée, on re-trouve également le [[ce_que_n_est_pas_la_theorie_de_l_evolution#​Le mythe du progrè|mythe du progrès]] ,​ ou l’argument du //​[[si_nous_descendons_de_singes_pourquoi_y_a-t-il_encore_des_singes|pourquoi les singes n’évoluent pas ?]]//. Également une idée fausse largement répandue (même en dehors des milieux créationnistes) qui consiste à voir dans l’évolution un processus ​ inéluctable qui améliore les espèces vers  le « progrès »,​ à savoir une complexité dont l’homme serait la panacée.
Ligne 18: Ligne 20:
  
 L’évolution est un processus qui tend à **adapter les organismes à leur environnement**. Celui qui est adapté en retire un avantage de survie et de reproduction qui peut se transmettre. Mais être plus « complexe » (concept déjà largement discutable),​ n’est pas forcément avantageux. Les bactéries modernes et les singes ne sont pas moins évolués que les humains, ils ont évolués dans une autre direction. ​ L’évolution est un processus qui tend à **adapter les organismes à leur environnement**. Celui qui est adapté en retire un avantage de survie et de reproduction qui peut se transmettre. Mais être plus « complexe » (concept déjà largement discutable),​ n’est pas forcément avantageux. Les bactéries modernes et les singes ne sont pas moins évolués que les humains, ils ont évolués dans une autre direction. ​
- 
-L’humain aime se voir comme le maître du monde, mais si on se place du point de vue des chances de survie de l’espèce,​ du nombre d’espèces (variabilité),​ du nombre d’habitat ou de la biomasse, les vrais maîtres du monde sont plutôt les bactéries(([[http://​www.seuil.com/​ouvrage/​l-eventail-du-vivant-stephen-jay-gould/​9782020490931|L'​Eventail du vivant]], Stephen Jay Gould, ed Seuil, 2001)). 
-La complexité,​ l’intelligence,​ sont des stratégies évolutives,​ mais pas un chemin obligatoire. 
- 
  
 ==== Erreur de l’argument ==== ==== Erreur de l’argument ====
certaines_especes_n_ont_jamais_evoluees.txt · Dernière modification: 2019/09/23 09:36 par kawekaweau