Evolution ou Création

Réponses aux erreurs et mensonges du créationnisme

Outils pour utilisateurs

Outils du site


l_argument_d_incredulite

L’argument d’incrédulité

Il est inconcevable que (remplir le vide) puisse avoir son origine naturellement. Par conséquent, il doit avoir été créé.

Erreur de l’argument

Cet argument, également connu sous le nom d'appel à l'ignorance ou “dieu des lacunes”, est implicite dans de très nombreux arguments créationnistes. En particulier, il se cache derrière tous les arguments contre l'abiogenèse et toutes les revendications de conception intelligente.

Réponse

1. En réalité, l'affirmation est “JE ne peux pas concevoir cela ”. D'autres personnes pourraient être en mesure de trouver une explication naturelle; et dans de nombreux cas, ils l'ont déjà fait. Personne ne sait tout, il est donc déraisonnable de conclure que quelque chose est impossible simplement parce que VOUS ignorez comment cela fonctionne. Même un anti-évolutionniste reconnu reconnaît ce point: “Le danger des arguments négatifs est qu’ils peuvent reposer sur notre manque de connaissances plutôt que sur des résultats positifs” 1).

2. L'argument de l'incrédulité crée un dieu des lacunes. L’histoire des sciences est une réfutation de ce principe : de nombreux phénomènes inexpliqués l’ont été par la suite : Les dieux étaient responsables de la foudre jusqu'à ce que nous déterminions les causes naturelles de la foudre, des maladies infectieuses jusqu'à ce que nous trouvions des bactéries et des virus, des maladies mentales jusqu'à ce que nous trouvions des causes biochimiques. Dieu est confiné uniquement aux parties de l'univers que nous ne connaissons pas, et toute découverte scientifique tend à restreindre la portée de son action. Mais ce n’est pas parce qu’un phénomène est inexpliqué aujourd’hui qu’il le sera toujours (ex : l’abiogénèse). L’évolution était largement acceptée avant Darwin, mais son apport de la sélection naturelle a permis de comprendre comment ce phénomène pouvait fonctionner.

3. Cette idée se présente aussi comme l’argument du « bon sens ». Or, à mesure que les connaissances scientifiques augmentent, on s’aperçoit que le “bon sens” humain est avant tout trompeur : les espèces évoluent, les continents bougent, l’univers est en expansion, les planètes vont en ligne droite autour du soleil, le temps peut ralentir… sans même parler de la physique quantique. Toute science un peu avancée indique qu’au contraire, le réel est tout sauf intuitif.

L'argument d'incrédulité nous demande de nous contenter de cette démonstration comme explication du réel :

Voir aussi

Pages connexes

Références

1)
Behe, Michael. 2003. A functional pseudogene?: An open letter to Nature. http://www.arn.org/docs2/news/behepseudogene052003.htm
l_argument_d_incredulite.txt · Dernière modification: 2019/09/06 10:05 par kawekaweau