Evolution ou Création

Réponses aux erreurs et mensonges du créationnisme

Outils pour utilisateurs

Outils du site


la_theorie_de_l_evolution_est_athee

L’évolution est athée

L'évolution est une théorie athée 1)

Réponse détaillée

1. Pour une affirmation si manifestement fausse (qui a dit stupide ?), on la retrouve étonnamment souvent. L'évolution n'exige aucun Dieu, mais elle n'en exclut pas (comme toute discipline scientifique). À cet égard, elle n’est pas différente de presque toute autre discipline humaine. L'évolution n'est pas plus athée que la biochimie, l'agriculture, l'ingénierie, la plomberie, l'art, le droit, etc…

L’évolution pourrait tout aussi bien résulter d’une volonté divine. C’est, en partie, le point de vue de l’Intelligent Design.


2. beaucoup (la plupart ?) des personnes acceptant l’évolution (biologistes ou non) ne sont pas athées. A moins de considérées comme athées des personnes comme :

  • Le pape Jean-Paul II - un conservateur social.
  • Pierre Teilhard de Chardin - un paléontologue et un prêtre qui a enseigné que Dieu guidait l'évolution.
  • Le président Jimmy Carter - un baptiste du sud, dévot et actif.
  • Jacques Arnould, dominicain, théologien et historien des sciences2)
  • Sir Ronald Fisher - le biologiste théorique le plus distingué de l’histoire de la pensée évolutionniste. Il était également chrétien (membre de l'Église anglicane) et conservateur.
  • Theodosius Dobzhansky, Kenneth Miller, Francisco J. Ayala, Joan Roughgarde, Francis Collins…

Plus de 10 000 membres du clergé ont signé une déclaration3) dans laquelle ils déclaraient en partie:

“Nous, soussignés, membres du clergé chrétien de nombreuses traditions différentes, pensons que les vérités intemporelles de la Bible et les découvertes de la science moderne peuvent aisément coexister. Nous croyons que la théorie de l'évolution est une vérité scientifique fondamentale qui a résisté à un examen rigoureux et sur laquelle reposent une grande partie des connaissances et des réalisations humaines. ”

3. En 1879, Charles Darwin reçut une lettre qui lui demandait s'il croyait en Dieu et si le théisme et l'évolution étaient compatibles. Il répondit qu'un homme « pouvait être théiste convaincu et évolutionniste », citant comme exemples Charles Kingsley et Asa Gray ; pour sa part, il n'avait jamais « été athée au sens qu'il aurait nié l'existence de Dieu ».


4. Toute personne préoccupée par l'athéisme devrait être davantage préoccupée par le créationnisme. Le créationnisme peut conduire à une crise de foi lorsque les gens découvrent que ses affirmations sont fausses et que sa tactique est souvent malhonnête. Cela a conduit certaines personnes à abandonner complètement la religion 4). Cela a conduit d’autres à une compréhension qualitativement différente du christianisme 5).

Si Dieu doit être vu dans la réalité matérielle, alors toutes les découvertes qui permettent d'expliquer le monde sans le recours à un Dieu sont autant de preuves contre lui.

Ainsi une certaine conception de la foi est contredite par les faits, il n'y a que 2 explications possibles :

  • soit le foi est fausse
  • soit la conception de la foi est fausse.

Le créationnisme est ainsi un très bon argument pour l’athéisme. L'erreur créationniste, ce n'est pas que telle ou telle théorie scientifique soit athée ou non, c'est que leur discours sur la religion implique de choisir entre Dieu et la réalité.


5. En disant qu'une seule interprétation religieuse est correcte et universelle, le créationnisme rejette toute autre interprétation religieuse. Par exemple, les créationnistes de la Terre-jeune rejettent l'interprétation religieuse selon laquelle l'univers a plus de 10 000 ans 6) ou que que Dieu a guidé l'évolution 7). Pour les personnes dont les croyances sur Dieu diffèrent de celles d'un créationniste, ce créationnisme pourrait tout aussi bien être athée.


6. Cette affirmation est bien entendu portée par ceux dont la conception de la religion est complètement littérale et prouve, de façon évidente, que le rejet de l’évolution ne se base pas sur les preuves scientifiques.


7. La conséquence (généralement passée sous silence) de cet argument est qu'il existerait donc un complot mondial, courant sur des siècles, regroupant la quasi-totalité des scientifiques (sauf les scientifiques qualifiés d'“honnêtes”) pour favoriser une idéologie et cacher des preuves. C'est donc un pur argument conspirationniste.

Erreur de l’argument

  • Complotisme
  • Sophisme de l'homme de paille (Généralisation abusive)

Voir aussi

Livres

Pages connexes

Références

1)
Morris, Henry M. 1985. Scientific Creationism. Green Forest, AR: Master Books, p. 215
2)
Dieu versus Darwin : Les créationnistes vont-ils triompher de la science ?, Jacques Arnould, Éd : ALBIN MICHEL (03/01/2007) - ISBN : 2226175911
3)
Clergy Letter Project. 2005. An open letter concerning religion and science. http://www.uwosh.edu/colleges/cols/religion_science_collaboration.htm
5)
Morton, Glenn R. 2000. The transformation of a Young-earth Creationist. Perspectives on Science and Christian Faith 52(2): 81-83. http://home.entouch.net/dmd/transform.htm
6)
Sarfati, Jonathan. 2004. Refuting Compromise. Green Forest, AR: Master Books.
la_theorie_de_l_evolution_est_athee.txt · Dernière modification: 2019/09/23 11:02 par kawekaweau