Evolution ou Création

Réponses aux erreurs et mensonges du créationnisme

Outils pour utilisateurs

Outils du site


le_design_intelligent_n_est_pas_creationniste

Le design intelligent n'est pas créationniste

La conception intelligente (ID) est assez différente du créationnisme, car :
a) “Créationnisme de conception intelligente” est un terme péjoratif et non un terme utilisé par les membres du mouvement ID.
b) Les créationnistes et les critiques impartiaux reconnaissent la différence entre ID et créationnisme.
c) l’ ID est scientifique.
d) Les implications religieuses de l'ID sont distinctes de son programme scientifique.
1)

Réponse

1. Les raisons invoquées pour lesquelles l'ID n'est pas créationniste échouent:

a) Le terme “créationnisme de conception intelligente” est utilisé parce qu'il est descriptif. Le fait que le mouvement d'identité ne l'utilise pas eux-mêmes ne veut rien dire, car il est basé sur la propagande et la manipulation d'images 2) 3) 4). Réclamer cette raison est aussi une hypocrisie flagrante. Les membres de ID ne cessent de faire référence à l'évolution en tant que darwinisme et les scientifiques de l'évolution aux darwinistes, (pour en faire une simple théorie et celle d’un seul homme) et malgré le fait que les scientifiques de l'évolution n'utilisent pas ces étiquettes de cette manière.

b) Il existe certes des différences entre le créationnisme ID, le créationnisme de la jeune terre, le créationnisme de la vieille terre, le créationnisme de l’intervalle, le créationnisme védique et d'autres formes de créationnisme. Pourtant, ils sont tous créationnistes5).

c) L’ID est tout sauf scientifique.

d) Comme l’ID n’a aucun programme scientifique, leur dernier point n’a pas de sens.

2. Le design intelligent est défini et traité comme une forme de créationnisme par ses partisans. (Les idées énumérées ici prévalent dans le mouvement ID, mais certains membres peuvent ne pas être d'accord avec certaines d'entre elles) : Principales caractéristiques d'un design intelligent: rejet du matérialisme méthodologique, déni de l’évolution, croyance en l'apparence abrupte et au design surnaturel, accent mis sur des lacunes dans les archives fossiles, des affirmations de soutien scientifique, des affirmations selon lesquelles l'évolution est une menace pour la société et un soutien pour “enseigner la controverse” - sont essentiellement inchangés par rapport au créationnisme de la jeune terre des années 1970 6).

Le domaine Internet creationniste www.creation-science.com est enregistré (à compter du 17 septembre 2004) par Access Research Network, une organisation ID, et vous dirige vers son site Web.

Un livre d’ID de premier plan décrit l’idée de création dans sa définition: Une conception intelligente signifie que diverses formes de vie ont commencé brusquement par l’intermédiaire d’un agent intelligent, aux traits distinctifs intacts : poissons à nageoires et écailles, oiseaux à plumes, becs et ailes, etc. (Davis et Kenyon 1989, 99-100)

Le mouvement des ID repousse les explications naturalistes sur les origines et cherche à les remplacer par une ou plusieurs créations soudaines réalisées par un agent surnaturel que presque tout le monde dans le mouvement identifie comme le dieu chrétien. C’est du créationnisme, clairement. Ce n’est certainement pas de la science.

Ce qui le distingue, c’est (en surface) de ne pas s’opposer aux preuves (ce qui est en soi un aveu de défaite), que de se focaliser sur les phénomènes non encore élucidés par la science (ou suffisamment complexes pour être difficilement contredit sauf par des spécialistes), pour « ramener » Dieu comme explication. C’est recourir à l’ appel à l’ignorance ou un Dieu bouche-trou.

3. La stratégie de “conception intelligente” est directement issue du créationnisme7).

Un manuel de “conception intelligente”, Of Pandas and People, en était à sa phase de rédaction en 1987 lorsque la décision Edwards v. Aguillard rendait l'enseignement de la “science de la création” inconstitutionnel. Les premières versions du livre8) montrent qu'il s'agissait d'un livre de créationnisme, utilisant le mot “création” et ses mots apparentés. Les versions réalisées après la décision Edwards montrent que les auteurs ont simplement substitué le terme “conception intelligente” à “création” 9).

Erreur de l’argument

  • Manipulation, mensonge

Pages connexes

Voir aussi

Références

1)
West, John G. Jr., 2003. Intelligent design and creationism just aren't the same. http://www.arn.org/docs2/news/idandcreationismnotsame011503.htm
2)
Branch, Glenn. 2002. Evolving banners at the Discovery Institute. Reports of the National Center for Science Education 22(5): 12. http://www.ncseweb.org/resources/articles/4116_evolving_banners_at_the_discov_8_29_2002.asp
4)
Forrest, Barbara. 2002. The wedge at work: How intelligent design creationism is wedging its way into the cultural and academic mainstream. In Pennock, Robert T. (ed.), Intelligent Design Creationism and Its Critics, Cambridge, MA: MIT Press, pp. 5-53.
6)
FForrest, Barbara. 2005. From “Creation Science” to “Intelligent Design”: Tracing ID's Creationist ancestry. http://www.creationismstrojanhorse.com/Tracing_ID_Ancestry.pdf
7)
La résistance au darwinisme : croyances et raisonnements, Gérald Bronner, dans Revue française de sociologie 2007/3 (Vol. 48), pages 587 à 607
8)
Davis, Percival and Dean H. Kenyon. 1989. Of Pandas and People: The Central Question of Biological Origins (2nd ed.). Dallas, TX: Haughton.
9)
Kitzmiller v. Dover Area School District, 2005. Trial transcript: Day 6 (October 5), AM Session, Part 2, http://www.talkorigins.org/faqs/dover/day6am2.html#day6am539
le_design_intelligent_n_est_pas_creationniste.txt · Dernière modification: 2019/08/08 14:48 par kawekaweau